Quelles procédures pour un crédit immobilier sans justificatif ?

Le prêt immobilier représente pour de nombreux acheteurs, primo-accédants comme multipropriétaires, la principale source de financement pour un achat immobilier. Alors que certains organismes financiers proposent des prêts sans justificatifs, la question d’obtenir un crédit immobilier sans justificatif se pose logiquement. Un prêt immobilier sans justificatif est-il vraiment possible ? Quelles démarches faut-il mener pour obtenir un crédit en vue d’acheter un bien immobilier ?

Le prêt immobilier sans justificatif, c’est non !

De nombreux organismes financiers permettent à leur client d’obtenir un prêt sans justificatif. Ce crédit, qu’un particulier peut obtenir sans justifier la destination des fonds empruntés, appartient à la catégorie des crédits à la consommation. Un prêt sans justificatif se sollicite dans le cadre de dépenses essentielles, pour des achats courants ou pour tout autre projet personnel (ameublement, achat de voiture, vacances, etc.). En théorie, les prêts sans justificatif sont susceptibles d’atteindre 75 000 euros. Mais dans les faits, ils sont majoritairement plafonnés à 21 300 euros. De plus, les établissements prêteurs n’octroient un crédit sans justificatif qu’à leurs clients.

En ce qui concerne spécifiquement le crédit immobilier sans justificatif, il impliquerait de demander un prêt dans le cadre d’un achat immobilier ou d’un investissement immobilier, mais sans avoir à donner les preuves d’une telle opération. En France, il n’est pas possible d’obtenir un prêt immobilier sans justificatifs. D’ailleurs, presque toujours, les montants engagés dans les transactions immobilières excèdent largement la limite légale fixée aux prêts sans justif. Selon le profil du client, certains établissements financiers peuvent se montrer flexibles et faciliter l’octroi du crédit. Mais quoi qu’il en soit, des justificatifs doivent être fournis.

Comment obtenir un prêt immobilier ?

Pour bénéficier d’un crédit immobilier, vous devez dans un premier temps prendre contact avec l’établissement financier. En alternative, vous pouvez également recourir aux services d’un courtier (intermédiaire entre un organisme prêteur et vous). Dès l’introduction de votre demande de prêt, vous produisez des pièces prouvant vos revenus (bulletins de paie, avis d’imposition, preuve de domicile, etc.). Ces documents permettent à l’établissement de crédit d’évaluer votre solvabilité. Par la suite, avant que les fonds ne soient débloqués, vous transmettez à la banque ou à l’organisme prêteur des documents prouvant l’effectivité de la transaction immobilière.

Avant d’accorder un prêt immobilier à un emprunteur, les banques ou établissements de crédit exigent généralement qu’il puisse mobiliser au moins 10 % du coût global du projet immobilier. Les taux et les durées de remboursement varient d’un organisme à l’autre. Analysez attentivement les propositions avant de retenir l’offre de crédit qui vous servira de levier pour votre achat immobilier.

Posts created 5

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut